single

La messe s’est déroullée à la cathédrale de Bamako

L’ancien président du Burundi, Pierre Buyoya, décédé des suites de Covid-19, le 17 décembre dernier à Paris, a été inhumé mardi dernier à Bamako. La messe des funérailles a été célébrée à la Paroisse Sacré-Cœur de Bamako, en présence du Cardinal Jean Zerbo, archevêque de Bamako.
En raison des restrictions liées au coronavirus, ce sont seulement 150 personnes qui ont été autorisées à assister à l’office, parmi lesquelles l’épouse de l’illustre disparu, Sophie Buyoya, ses enfants, le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Alhamdou Ag Ilyene, le directeur de cabinet du président de la Transition, Ibrahima Traoré, le directeur de cabinet du président de la Commission de l’Union africaine, Abdoulaye Diop, l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, l’ambassadeur de l’Union européenne au Mali, Bart Ouvry.

Toutes ces personnalités ont rendu un dernier hommage à celui qui représentait le président de la l’Union africaine au Mali et au Sahel depuis maintenant sept ans. Dans son éloge funèbre, le curé de la Paroisse Sacré-Cœur de Bamako, Noël Samaké, a témoigné l’attachement de Pierre Buyoya à sa religion malgré ses multiples occupations. «Ses occupations ne l’ont jamais empêché de participer aux messes de 10h à la Cathédrale Sacré-Cœur de Bamako. Il est parti en bon croyant», a-t-il indiqué. Après le chant de clôture qui a mis fin à la messe, le cortège funèbre s’est dirigé, à pied, de la Cathédrale Sacré-Cœur au cimetière catholique de Bamako-Coura, où Pierre Buyoya repose désormais.

Avant, une cérémonie de levée de deuil partielle à l’hôtel Azalaï de Bamako où la famille, les amis et autres anciens collaborateurs du défunt ont pu lui rendre un dernier hommage, à travers des témoignages très émouvants a eu lieu. À cette occasion, l’oraison funèbre a été prononcée par Salvator Niyonzima, un cousin du défunt. Au nom du président de la Commission de l’Union africaine, Abdoulaye Diop a présenté les condoléances de l’UA à la famille Buyoya et aux autorités maliennes qui l’ont beaucoup assisté pendant sa mission au Mali et dans le Sahel.
Pierre Buyoya fut président de la République du Burundi de 1987 à 1993, puis de 1996 à 2003. Ces dernières années, il était le Haut représentant de la Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (Misahel).

Madiba KEïTA


autho

Madiba Keïta

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

TWITTER