single

En ce début d’hivernage le démarrage de la campagne agricole 2021-2022 tarde à s’implanter à la satisfaction des paysans.

Sur le plan agro-hydrologique et pluviométrique, on note un retard remarquable par rapport à l’année dernière. La situation phytosanitaire est calme dans l’ensemble et les conditions d’abreuvement des animaux sont passables.

Sur le plan de la flore, il faut remarquer que le Cercle de Macina est le plus déboisé de la Région de Ségou. Cet état de fait est du à la mutilation des forêts classées et protégées par certains chevriers et par l’absence des agents forestiers sur le terrain compte tenu de l’insécurité qui sévit dans le cercle.

Les conditions de reproduction du poisson sont acceptables et l’on constate une nouvelle innovation avec l’introduction de la pisciculture en cages flottantes à Kolongo, Siranikoro et à Macina. Les paysans de l’Office du Niger sont au stade de l’installation de pépinières de riz pour la saison pluvieuse. Quant au maraîchage, il est pratiqué en toutes saisons.

Amidou O. Koné
Amap-Macina

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER