single

Plus d’une dizaine de civils ont été tués et plusieurs autres blessés, lundi 03 mai, dans une attaque perpétrée par « des hommes armés non identifiés » contre le hameau de culture de Kodyel, village de Hantoukoura, département de Foutouri, province de la Komondjari (région de l’Est du Burkina Faso), rapporte l’Agence Anadolu qui cite une source officielle.

« Le bilan provisoire fait état de deux Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) tombés, de plus d'une dizaine de populations civiles tuées, de nombreux blessés enregistrés et de plusieurs concessions et greniers incendiés », a écrit le gouverneur de la région de l’Est, le Colonel Saidou T. P. Sanou dans un communiqué, cité par l'Agence.

Selon la même source, le Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) de ladite localité a été saccagé et des produits pharmaceutiques emportés par les assaillants. Tout en condamnant une « attaque lâche et barbare », le gouverneur a indiqué qu’une opération de ratissage était en cours dans la zone.

Plus tôt dans la journée, plusieurs sources ont rapporté cette attaque en évoquant un bilan plus lourd. Toutefois, l'attaque n’a été revendiquée par aucune partie lundi, à 18H00 GMT.

La région de l’Est burkinabè frontalière avec le Niger, le Mali et le Bénin abrite une grande réserve faunique infestée par des groupes terroristes, qui tentent également d’exploiter les sites miniers artisanaux et les ressources fauniques pour le financement de leurs activités, selon les autorités burkinabè.

S. SIDIBÉ

autho

Souleymane Sidibé

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER