single

Le colonel Assimi Goïta a échangé avec les soldats sur leur rôle pendant la Transition

Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, accompagné du nouveau gouverneur de la Région de Koulikoro, le colonel Lamine Kaporé Sanogo, a effectué une visite de terrain la semaine dernière à Banamba. À leur arrivée, ils ont été accueillis par le préfet Sékou Touré et ses collaborateurs qui les ont conduits au camp militaire.
Cette mission s’inscrivait dans le cadre d’une visite rendue aux éléments du détachement FAMa de Banamba afin de leur apporter les remerciements et les encouragements des autorités de la Transition. Au cours de cette visite, le vice-président Assimi Goïta a échangé avec les soldats sur le rôle que l’armée doit jouer pendant la Transition conformément à l’acte n°1 de la feuille de route qui est consacrée au renforcement de la sécurité sur toute l’étendue du territoire national.
Le colonel Goïta s’est réjoui du moral au beau fixe de la troupe à qui il a expliqué les efforts en cours pour l’acquisition de nouveaux matériels de guerre. Le renforcement des capacités opérationnelles est indispensable au succès des opérations, a souligné le colonel Goïta qui sait de quoi il parle car il est lui-même un homme de terrain ayant opéré sur divers théâtres d’opération.

Le chef de la mission nationale a saisi cette occasion pour inviter les acteurs locaux à la cohésion autour des militaires, car sans l’armée point de nation. «Donc nous devons les mobiliser, les encourager et les soutenir car c’est le seul patrimoine commun qui est le garant de la sécurité et de la stabilité nationale», a-t-il indiqué. Le vice-président de la Transition, le colonel Assimi Goïta et sa délégation ont mis à profit les 48 heures de visite pour partager les différents repas avec les soldats et effectuer une visite de courtoisie auprès de la chefferie de la localité. La mission s’est également rendue sur le nouveau site du détachement FAMa situé entre Banamba et le village de Dankolon pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux. La délégation a visité aussi le commissariat de police, le camp des gardes et la brigade territoriale de la gendarmerie. Rappelons qu’après Nara, Banamba était la 2ème étape de cette série de visites.



Abdoulaye Traoré
Amap Banamba

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER