single

Le ministre échange avec des éléments opérant dans la zone

Le jeudi 31 décembre dernier, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Modibo Koné, était dans le Cercle d’Ansongo pour apporter le soutien du gouvernement aux Forces de défense et de sécurité. Accompagné des directeurs généraux de la Police, de la Gendarmerie et de la Garde nationale, le ministre Koné s’est rendu à Labbezanga, à la frontière Mali-Niger, où il a visité le détachement des Forces armées du Mali (FAMa), le poste de contrôle de la police et celui de la gendarmerie.

Le colonel Modibo Koné était venu constater de visu les conditions de vie et de travail des hommes opérant sur le terrain.
Il a salué le courage, la détermination, le patriotisme et le sacrifice de tout un chacun. «Je suis venu m’enquérir de vos conditions de vie, de travail et surtout vous apporter le salut et le soutien des autorités de la Transition, à savoir le président Bah N’Daw, le vice-président Assimi Goïta et le Premier ministre Moctar Ouane», a-t-il déclaré. «Nous nous engageons à vous apporter tout le soutien nécessaire pour que vous puissiez faire face à votre mission régalienne», a-t-il assuré.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a saisi l’occasion pour inviter les hommes à la cohésion sociale, à la discipline mais aussi à l’interopérabilité entre les différentes forces opérant dans le cercle.
«Cette visite du ministre m’a permis de surmonter mon stress. Ça montre qu’on n’est pas oubliés par la hiérarchie. Sa venue m’a vraiment réconforté», a confié un homme de rang. Beaucoup de ses frères d’armes ont exprimé le même sentiment de réconfort et de soulagement.

Soumaïla ABDOULAYE
Amap-Ansongo

autho

L'ESSOR

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

TWITTER