single

Le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau a inauguré vendredi dernier, le système d’adduction d’eau potable de Tienfala et la nouvelle direction régionale de l’hydraulique de Koulikoro. Lamine Seydou Traoré était accompagné de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Mali, Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl et de la directrice du bureau de Kfw de la Banque de développement, Silvia Paschke.

D’une capacité de production de 23 m3 par heures, soit 30 litres d’eau par personne par jour, le système d’adduction d’eau est installé au quartier Tienfala-gare. Selon une note technique, les travaux inaugurés ont concerné la construction de trois châteaux d’eau métalliques respectivement de 10 m3 à Tlomadio, Manabougou et 50m3 à Tienfala, de 10 mètres de hauteur chacun.

Les infrastructures réalisées ont été cofinancées par les gouvernements malien et allemand, a introduit le ministre des Mines, de l’Énergie et de l’Eau, dans son allocution d’inauguration. Elles entrent, selon Lamine Seydou Traoré, dans le cadre du Programme national de mobilisation des ressources en Eau. Le coût total de l’ensemble des travaux d’extension et de réhabilitation dans la localité y compris les villages de Tlomadio, Manabougou, Fougadougou et Noumoubougou, est de 715 millions de Fcfa, a-t-il précisé. Le représentant du chef de village de Tienfala a confirmé l’impact de l’infrastructure en termes d’amélioration des conditions de vie des populations de la localité. «L’eau est indispensable à la vie et surtout en cette période de canicule. C’est une épine qu’ils ont enlève de nos pieds», s’est réjoui N’Faly Diarra.

Il y a quelques années, l’Allemagne, à travers la Kfw, avait décaissé 18,6 milliards de Fcfa pour la réalisation de travaux d’approvisionnement en eau potable en faveur des populations de 70 centres semi-urbains et ruraux dans les Régions de Kayes, Koulikoro et Mopti, a rappelé son ambassadeur au Mali.

Ce fonds a permis la réalisation de plusieurs infrastructures notamment 42 adductions d’eau potable nouvellement construites, 17 réhabilitées, 655 ouvrages de gestion des eaux usées et plus de 250 forages dans 137 centres, a détaillé Dr Dietrich Fritz Reinhold Pohl, précisant que la contribution des villages bénéficiaires, estimée à plus de 100 millions Fcfa, témoigne leur intérêt pour ces infrastructures.

Après Tienfala, la délégation s’est rendue à Koulikoro pour inaugurer la nouvelle direction régionale de l’hydraulique de Koulikoro. Située au quartier Souban, l’infrastructure est bâtie sur une superficie de 45/47 m2. Elle comprend 16 pièces, une salle de réunion, le logement du directeur régional et celui du gardien. Sa réalisation été assurée par l’entreprise Ouagadou Sarl. Les travaux qui ont duré moins de six mois pour un coût global de plus 291 millions Fcfa, s’inscrivent dans le cadre du Programme d’alimentation en eau potable et mesures d’assainissement.

Le PAEPMA est doté d’une enveloppe financière de 33 milliards de Fcfa, destinés aux régions de Kayes, Koulikoro et Mopti. Les directions régionales de l’Hydraulique de Koulikoro et de Mopti ont bénéficié de travaux de réhabilitation et de construction de nouveaux locaux abritant lesdites directions, a expliqué le ministre Traoré. L’objectif est, selon lui, de contribuer à l’amélioration du cadre de travail des agents de ces structures pour leur permettre de mieux faire face à leurs missions.


Yacouba TRAORÉ

autho

Yacouba Traoré

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

LES PLUS RECENTS

VOIR TOUT

LES PLUS LUS

VOIR TOUT

TWITTER