single

«Chaque session est l’occasion de faire le point de la gestion courante de la cité», a souligné le maire du District Adama Sangaré

La mairie du District de Bamako a tenu hier la 2è session ordinaire 2021 de son conseil. L’ouverture des travaux était présidée par le maire Adama Sangaré, en présence des membres dudit conseil.
Cette session qui durera cinq jours a, à son ordre du jour, plusieurs points comme la lecture et l’adoption du procès-verbal de la 1ère session ordinaire de l’année en cours ; l’examen du budget additionnel de l’exercice 2021; la situation financière de la mairie du District (l’état de recouvrement des recettes, l’état d’exécution des recettes et des dépenses).

Mais aussi le point sur l’état d’évolution des travaux de balayage, de curage des caniveaux et d’embellissement de la ville avec les services de la DSUVA (Direction des services urbains de voirie et d’assainissement) et Ozone-Mali ainsi que l’information sur la mise en œuvre de la convention de financement liant la mairie du District à la ville de Bordeaux.

Ouvrant les travaux, le maire Adama Sangaré dira que la tenue régulière des sessions est un indicateur indispensable de mesure de leur performance en matière de gouvernance locale; cela, bien au-delà des dispositions statutaires qui leur en font l’obligation.

«Chaque session est pour nous l’occasion de faire le point de la gestion courante de notre cité et de tenir tout le conseil informé de la conduite des missions qui nous ont été confiées», a-t-il indiqué. Conformément aux dispositions de l’article 259 de la loi n°2017-051 du 02 octobre 2017, portant Code des collectivités territoriales, le budget additionnel de la collectivité territoriale est établi en cours d’exercice, lorsque les comptes du précédent sont connus.

Le budget doit être adopté avant le 30 juin de l’exercice auquel il s’applique. Il est destiné à corriger et à ajuster les prévisions du budget primitif. Le budget additionnel est appuyé par le compte administratif et le compte de gestion.

D’après Adama Sangaré, généralement à cette période de l’année, les recettes de la mairie connaissent une baisse drastique. Et c’est la raison pour laquelle, la commission des finances a initié un certain nombre d’activités dont les opérations de contrôle inopiné de grande envergure des vignettes des engins à deux roues pour renflouer les caisses de la collectivité.

Sur un tout autre plan, le maire central a indiqué que la problématique de l’assainissement à Bamako reste étroitement liée à sa démographie, qui prend une courbe extrêmement rapide, entraînant un besoin énorme d’espace pour recevoir les équipements et ouvrages appropriés.

Mieux, il dira que l’assainissement de Bamako demande des solutions adaptées sur le plan institutionnel notamment la réorganisation du secteur qui semble très atteint par une incohérence de diverses natures. Mais aussi, la mise en place d’un mécanisme de financement efficace qui sera la clé de voûte de cette problématique.
Adama Sangaré a estimé que cela demande beaucoup de moyens qui dépassent réellement les capacités financières de la mairie du District.

C’est dans cet esprit que la mairie du District vient de sceller un accord de partenariat avec la société Energy Solution Systems E2S SARL (filiale du groupe SAER) pour la réalisation d’une centrale de transformation des déchets ménagers en énergie. Adama Sangaré est convaincu que ce projet permettra, à coup sûr, d’améliorer le visage de Bamako, mais surtout les ressources financières de la mairie du District.

Par ailleurs, le maire du District a rappelé qu’a chaque début d’hivernage, le problème de curage des caniveaux se pose avec acuité. Face à cette situation, il dira que la mise en œuvre du programme élaboré dans ce sens permettra d’éviter à la population le spectre d’une calamité aux conséquences incommensurables. «Pour cette année, nous avons déjà entrepris des démarches auprès de nos autorités pour la mise à disposition de fonds nécessaires à la prise en charge des frais de curage et nous avons bon espoir pour la suite», a rassuré Adama Sangaré.


Aminata Diallo

autho

Aminata Diallo

ARTICLES CONNEXES

VOIR TOUT

TWITTER